Spiritueux
    Boissons sans alcool
    Epices
    Matériel de cuisine
    Recettes de cuisine
    Photographie
    Surfers
    Nous avons 5 invités en ligne
    Identification



    Home Vins rouges étrangers Vins Rouges d'Espagne Espagne - Ribeira del Duero - Pagos del Rey - Altos de Tamaron Crianza 2009

    Derniers articles publiés

    Articles les plus lus

    Espagne - Ribeira del Duero - Pagos del Rey - Altos de Tamaron Crianza 2009

    Pays Espagne
    Propriétaire Felix Solis Avantis
    Région viticole

    Appellation Ribera del Duero
    Cépage 100% Tempranillo
    Age moyen des vignes 20 ans
    Rendements
    Millésime 2009
    TAV 13,5%
    Vendange manuelle
    Fût de chêne Oui - 14 mois en fûts neufs américain
    Bio
    Label
    Distinction
    Bouteille Lourde prestige effilée dans le style dune Bordelaise
    Contre étiquette Oui, et très détaillée
    Bouchage Bouchon pur liège de petite taille d'assez bonne facture
    Garde
    Positionnement Moyenne gamme supérieure
    Distribution Grande surface + Site Internet
    Marché ciblé France
    Prix payé 5,95 EUR

    Introduction et réflexion

    Après la dégustation du haut de gamme de la marque, on descend d'un cran pour se situer au niveau 3 sur 5 des vins de la gamme des Ribera del Duero du producteur. Passé les 14 mois d'élevage en fûts, le vin est mis en bouteille et conservé 9 mois avant d'être mis en vente.

    Motivations de l'achat :

    • La dégustation du Réserva, situé au niveau 4 sur 5 de la gamme que j'avais fort apprécié
    • Faire le comparatif en terme de qualité et de rapport qualité prix sachant que 2,00 euros les séparent mais que sur le plan des caractéristique du produit, l'écart est très grand, donc il faudra se raccrocher à un style.
    • Comme le Réserva, le Crianza est multi-médaillé partout sur la planète

    Brève synthèse comparative :

    Réserva Crianza
    Age moyen des vignes 40 ans et plus 20 ans
    Durée dde l'élevage en fûts 24 mois 14 mois
    Types de fûts Français et Américains 100% Fûts neufs Américains
    Durée de conservation en bouteille avant mise en vente sur le marché 12 mois 9 mois

     

    Revue de dégustation de ce produit

    Dates de dégustation :

    • Bouteille N°1 : le 14/07/2014 au diner avec de la charcuterie très haut de gamme française et espagnole
      • Ouverture 1h00 avant le repas, température de la pièce à 27,7°C
      • Durée de la dégustation : 4 heures...

    A l'oeil,

    • Rouge très sombre

    Au nez,

    • Surprise numéro 1 (bonne), pour 14 mois passés dans des fûts neufs américains, le bois est certes présent mais on a beaucoup de fruit !
    • Dominante fruité / boisée / empyreumatique : Cerise, griotte semi confite au kirsch, framboise (léger), chocolat noir, réglisse
    • Légèrement lacté
    • Réglisse bien présent mais qui reste linéaire tant que la température est maintenue
    • Au fil du temps par contre, le côté tutti frutti ne cessera de croitre, révélant le chêne américain à plein

    En bouche,

    • Surprise 2 (bonne), pour 14 mois passés dans des fûts neufs américains, là aussi, c'est certes boisé, mais bien moins que certains vin qui n'y passent que 12 mois, c'est très agréable, fondu, bien réalisé, belle texture
    • Surprise 3 (bonne), on a une belle acidité que je n'attendais pas, facile à boire, de la fraîcheur
    • Vin élégant, en parfaite harmonie avec son nez, cerise, griotte, réglisse, tuffi frutti à plein après 1h30, avec une pointe d'astringence en finale
    • Manque un peu de longueur
    • Va très bien tenir pendant 4 heures tout en restant élégant, belle performance vu la température

     

    Les notes :

    • Intrinsèque, qualité pure prise en compte : Bonne à 14/20 bien payé (hésitation à mettre 13/20), c'est très bien fait, mais cette fois bien commercial, assez racoleur, manquant de longueur et de complexité
    • Positionnement : Très bon à 16/20, la promesse est tenue
    • Qualité prix : Excellente à 19/20, car récupéré à 6 euros, et là pour mettre un équivalent français en face, hors vins du quart sud est, quasi impossible
    • Côte d'amour : Bonne, simplement bonne, et heureusement qu'il est bien différent du Réserva, avec cette belle acidité et ce côté très fruité, car pour seulement 2,00 euros de plus à la bouteille, je ne réfléchis pas des heures pour faire mon choix, et je prends le Réserva en grande quantité, et celui-ci en petite quantité. Réachat = Oui.

    Mis à jour (Lundi, 15 Juillet 2013 14:26)